Le pub de Carqueiranne raconte la disparition des pubs à Londres

Le pub de Carqueiranne raconte la disparition des pubs à Londres

Aujourd’hui nous parlons des pubs britanniques. Et pourquoi? parce que chez nos voisins anglais, les pubs n’ont plus la cote. Alors quand France, les pubs se développent avec l’apparition d’un nouvelle clientèle comme au Pub de Carqueiranne au sud de la France. Faisons ensemble le point sur la disparition des pubs anglais.

A l’origine de la disparition des pubs traditionnels

Pub de Carqueiranne: disparition des pubs traditionnels

Les pubs anglais furent pendant longtemps des institutions de la vie sociale britannique. Mais, vous lavez peut-être déjà remarqué: ils disparaissent les uns après les autres. Mais pourquoi? La réponse, on l’a trouvée au pub de Carqueiranne.

A Londres, les pubs il y en a à tous les coins de rue. C’est un symbole du vivre ensemble et du savoir-vivre britannique. Mais cette institutions est en péril et cela pour plusieurs raisons.

Le prix de l’immobilier a fortement augmenté ces dernières années. Mais pas que! Le prix de la bière également. Puis il y a le changement des habitudes de consommation des citoyens. Avec toutes ces raisons, 1200 pubs ont disparu à Londres en seulement 15 ans. Le Pub de Carqueiranne signale que cela représente 25% d’établissements en moins.

Aussi c’est un phénomène qui est pris très au sérieux. Même le Maire de Londres s’en inquiète. En effet, il s’est même engagé à prévenir quelques fermetures. Alors les pubs vont-ils tous disparaître?

Des anciennes tavernes fleuries il ne reste aujourd’hui que d’austères devantures. La plupart des pubs ferment de manière définitive. Dans le centre de Londres, des pubs parfois centenaires baissent le rideau un à un, laissant place à de nouvelles boutiques ou restaurants. Avec eux, c’est un peu de culture britannique qui disparaît.

Il y a beaucoup de fermetures dans des quartiers différent et c’est vraiment dommage car les pubs sont de véritables lieux de rencontre, souligne le pub de Carqueiranne. Et ce propos est bien vrai: les anglais ont pour habitude de s’y retrouver entre amis pour y boire des verres. Mais désormais beaucoup de quartier ont perdu cet esprit.

L’intérêt touristique des pubs

Les pubs sont des établissements typiquement britanniques. Dans les zones touristiques, les gens vont dans les pubs traditionnels. Paradoxalement, la majorité des anglais ne souhaitent pas que ces pubs soient remplacés par des bars modernes. Et ce phénomène ne touche pas que la ville de Londres. Dans l’ensemble du Royaume-uni, une trentaine de pubs mettent chaque semaine la clé sous la porte. Cela représente environ 4 disparition par jour.

Chute de la fréquentation

Chute de la fréquentation des pubs

En plus de la flambée du prix de l’immobilier, la fréquentation est en berne. C’est en partie dû au prix d’achat des bières en supermarché. Il est bien moins cher maintenant. Donc les consommateur ont changé leurs habitudes: ils achètent leurs bières et les consomment chez eux. Pour autant la fin des pubs n’a pas encore sonné.

Les nouveaux pubs et les micro-brasseries

Aujoud’hui de nouveaux établissement sont entrain d’apparaître. Ils ont la particularité de produire la bière artisanale sur place. Et ces nouveaux pubs misent avant tout sur la qualité plutôt que sur la quantité. Finalement cette production localisée représente un véritable atout. Beaucoups de gens ne savent pas comment sont produites les bières. En venant dans les nouveaux pubs, ils peuvent découvrir le processus de fabrication de la bière et ensuite la déguster. D’autres pubs mettent en avant la partie restaurant. Le Pub de Carqueiranne indique que c’est une bonne manières de se démarquer et d’attirer une nouvelle clientèle.

Les micro-brasseries en plein essor pourrait ringardiser les anciens pubs car les Britanniques n’ont pas fini d’aimer la bière.