Millennium Insurance nous aide à comprendre l’assurance-vie

Millennium Insurance donne le mode d'emploi de l'assurance vie

L’assurance vie est-elle intéressante qu’en cas de décès ?

Non, seulement la compagnie d’assurance, Millennium Insurance, il ne faut pas confondre l’assurance vie et l’assurance décès. L’assurance vie repose sur une opération d’épargne qui permet de valoriser un capital ou de le transmettre. D’ailleurs, l’assuré peut disposer à tout moment de son capital. L’assurance vie n’est pas faite que pour les personnes ayant beaucoup d’argent. Millennium Insurance considère que tout le monde devrait avoir droit à un contrat assurance vie, car aujourd’hui, c’est vraiment un moyen intéressant d’épargner.

Est-ce que l’assurance vie, c’est bloqué ?

Le capital est toujours disponible et il est possible t’en retirer tout ou une partie à n’importe quel moment. Mais il vaut mieux conserver son contrat sur une durée un peu plus longue parce que si vous investissez sur les marchés actions, le long terme est payant et puis aussi parce que la fiscalité en cas de rachat et beaucoup plus intéressante si vous garder votre contrat huit ans.

L’assurance-vie et le patrimoine

L’assurance vie est faite pour transmettre son patrimoine. C’est d’ailleurs l’un de ses atouts car comme l’explique Millennium Insurance, la fiscalité est avantageuse sur la transmission. Mais il y a plusieurs autres atouts. En effet, l’assurance vie est idéal pour se constituer un capital à son rythme, pour valoriser un capital en toute sécurité ou en profitant des performances des marchés financiers, pour préparer sa retraite ou la compléter le moment venu, pour préparer l’avenir de ses enfants ou tout autre projet.

Evolution du contrat assurance vie dans le temps

La situation d’un assuré évolue à travers le temps : familiale, professionnelle. Le contrat évolue avec l’assuré, en souplesse. L’assuré peut faire des versements quand il le souhaite, il peut suspendre ses versements réguliers ou en changer le montant. Il peut faire des rachat s’il a besoin d’argent, il peut modifier la répartition de son capital, il peut changer le nom des bénéficiaires qui ont été désignés et à la fin, il peut choisir que le capital lui soit versé sous forme de rente ou sous forme de capital.